Bavarois Oh lala

bavarois

 

Salut vous ! ca faisait longtemps vous commenciez à me manquer.

En cette atmosphère printanière… voici le… ???? Bavarois à la Framboise !!

Tu n’aimes pas la framboise ? Alors mis à part que tu dois avoir les glandes gustatives atrophiées, tu peux remplacer la framboise par de la mangue, des fraises, des fruits des bois, des abricots… bref, tout ce qui te tombe sous la main ou presque (repose cet enfant!).

Sache aussi mon Padawan, qu’il te faut un cercle à Pâtisserie. J’ai réfléchi et je ne vois pas du tout comment tu peux faire cette recette sans. (Et d’ailleurs comment on peut vivre sans.)

Alors la génoise :

  • 4 œufs
  • 110g de sucre
  • 120g de farine
  • Une pincée de sel

Sépare avec délicatesse le blanc des jaunes, et ne jette pas les blancs, malheureux !! Ça va servir.

Touille les jaunes avec le sucre, et fouette fouette fouette jusqu’à ce que ca devienne blanc, mousseux et onctueux. Ça met un peu de temps et tu dois avoir chaud à la fin.

Ajoute la farine et le sel et touille doucement, pas longtemps, juste le temps de plus les voir.

Monte les blancs en neige très ferme, et ajoute-les, très doucement, sans faire tomber les blancs, en soulevant la masse sur le côté pour la faire retomber au centre.
Tu dois plus voir de blanc à la fin, plus de grumeaux. Ta pâtes est lisse et a au moins doublé de volume tellement tu as été délicat.

Préchauffe le four à 180°. Étale cette pâte en couche régulière et fine, (genre 5/8 mm) sur du papier cuisson.

Hop au four pendant 12 minutes. Elle doit être dorée et sèche.

Pose ton cercle à pâtisserie sur la génoise (réglé à 20 cm : le cercle, pas la génoise), enfonce-le, et fais glisser ton rond de génoise, toujours entouré du cercle, sur ton plat de service.

Le Bavarois :

  • 250 g de framboises
  • Un jus de citron
  • 75 g de sucre en poudre
  • 3 g de feuilles de gélatine
  • 270g de crème liquide entière (au moins 30%) bien froide
  • A l’envi : 2 feuilles de gélatines en plus

Avant toute chose, fourre ta crème au frigo, et ton bac et ton fouet au congélateur.

Fourre-moi-z-y les feuilles de gélatine dans de l’eau froide.

Mets les framboises dans une casserole avec le citron et le sucre, et fous-y le feu. (c’est une image hein ?) Quand ça commence à chauffer (pas la peine de faire bouillir), mixes au mixeur plongeant. Mets de coté 50g de ce « délicieux coulis ». Et ajoute dans le reste la gélatine essorée. Touille le temps qu’elle fonde.

Et là, tu laisses refroidir. Va pas me sauter cette étape, sinon tu vas chier la recette (c’est du vécu). Donc tu attends gentiment, là, tu as le temps de faire une partie de ping-pong. Faut pas que ce soit froid froid non plus hein, puisque t’as mis la gélatine et que par définition ça sert à gélifier. Mais ça doit être à très tiède quoi !
Sors ton bac et ton fouet du congélateur, et mets-y ta crème sortie du frigo. Monte la crème en chantilly. Verse le coulis/gélatine dans la chantilly et finis de fouetter.

Dernière étape alors applique-toi : Verse cette délicieuse mousse rose sur la génoise, répartis- la assez bien pour qu’elle soit à peu près plate.  Direction le frigo, et là c’est le plus dur : attendre jusqu’à demain. Tu peux lécher le plat par contre, et laisses-en à ta petite fille/ton ptit cousin/ton ptit copain !

Quand on est Demain :

Y a deux écoles.

  • Moi j’aime bien que le « délicieux coulis » reste coulis.

Dans ce cas tu démoules, et tu sers à table tel quel et chacun verse son « délicieux coulis » sur sa part. C’est chouette. ( Et puis si t’es premier à te servir, tu peux en avoir plein !)

  • Si tu veux qu’il se tienne un peu, comme sur la photo, tu démoules surtout pas. Il te faut d’abord tremper 2 feuilles de gélatines dans de l’eau froide, faire chauffer les 50g de « délicieux coulis » et touiller les feuilles essorées dans le « délicieux coulis » jusqu’à ce qu’elles disparaissent.

Tu verses sur la mousse et tu laisses une demi-heure de plus au frigo. Ensuite seulement tu démoules.

Et tu me sors tes plus jolies assiettes à dessert hein ?