Choux trop choux

 

2012-10-13 16.38.26

Aujourd’hui, un peu de technique. C’est pas la peine de commencer à t’enfuir, jte retiens par la bretelle.

T’inquiètes pas, la recette a l’air longue mais je raconte plein de connerie au milieu. Et puis les choux c’est la VIE (au moins autant que les gommettes.)

Allez, on met un tablier, on dégaine sa casserole et sa spatule, on ficelle l’Enfant et le mari dans un coin, on débouche le rhum (ah non, cette fois y en a pas besoin) et ça va bien se passer.

Pour faire 20 choux trop choux, il te faut de la pâte à choux, de la crème pâtissière et du caramel.

Pâte à choux :

  • 50 ml d’eau
  • 50 ml lait
  • 44g de beurre
  • 2 g de sel
  • 2g de sucre
  • 56g de farine
  • 2 œufs

Oui je sais, les mesures ont l’air bizarre. J’y peux rien, c’est la PÂTISSERIE. Et déconne pas, il en va de la réussite de la recette.

Mets sur le feu le lait, l’eau, le beurre, le sel et le sucre. Dès que çà bout, retire du feu, ajoute à farine. Touille. Remet sur la plaque chaude en continuant de touiller pour dessécher la pâte. Elle doit bien se décoller des bords. laisse la 3 minutes sur le feu en continuant de la malaxer avec ta cuillère en bois pour pas la laisser attacher.

Transvase dans un plat froid, et ajoute les œufs. (c’est chiant à touiller, tu as l’impression que ça va jamais s’amalgamer, mais si, juré!)Préchauffe le four à 240°.

Ensuite tu fais des petits tas sur une plaque (petits, les tas, çà double de volume en cuisant). Sache que je conchie le craquelin sur le chou, comme c’est la mode. Un chou c’est beau comme c’est, même si c’est pas ultra régulier. Voilà c’est dit.

Tu fais cuire 15 minutes, puis tu baisses à 200 °.  Tu laisses cuire encore 7 minutes, (oui 7. Pas 6 ni 8, SEPT) avec une cuillère en bois coincée dans la porte du four.

Comment çà c’est bizarre? C’est la méthode de Mossieur Lenôtre. Et il est fort Mossieur Lenôtre (pas le jardinier, bien que fort aussi, l’autre.) Donc tu l’écoutes, et tu coinces ta cuillère en bois dans la porte, même si c’est bizarre. Ton chou sera craquant dehors, moelleux dedans, aéré, il décrépira pas en sortant tel un soufflet au fromage mal cuit.

 

Crème pâtissière:

  • 4 œufs
  • 35cl de lait
  • 3,2 g de sucre vanillé
  • 106 g de sucre
  • 28, 4g de maïzena
  • 1 gousse de vanille grattée

 

Fais bouillir le lait avec le sucre vanillé. Dans un bol, fouette rageusement  les œufs, le sucre et la maïzena. Ça doit être un peu compact.

Verse le lait bouillant sur cette préparation sans cesser de touiller, reverse tout dans la casserole et remet sur le feu jusqu’à ce que ça épaississe, sans cesser de remuer. j’ai dit sans cesser de remuer. C’est important. Déjà, ta crème va épaissir d’un coup, elle va le faire juste au moment où tu seras retourné. Et elle va attacher direct. Alors tu touille, du beau geste auguste que je t’ai appris.

Tu laisses refroidir soit en filmant au contact, soit directement dans la poche à douille dont on se servira tout à l’heure.

Une fois froid, tu garnis les choux. Tu fais un tout petit trou au cul du chou (où il est le cucul où il est la tétette? : le cul = le coté plat) et tu remplis le chou à la poche à douille. Arrête-toi quand tu sens dans ta main qu’il s’alourdit. (tu en as fait exploser un? Normal. Deux?…tu es jeune, petit Padawan… Trois? hé bé…!!)

 

Caramel :

  • 150g de sucre
  • 3 cuillères à soupe d’eau

 

ENFIN, enfin, passons au caramélage.

Met 150g de sucre sur le feu avec l’eau et attends sans rien faire devant. (tu as compris? 3 consignes simultanées :

-1) attends : n’essaie pas d’aller étendre ta lessive ou de ranger le boxon que t’as mis dans la cuisine avant que ta moitié ne rentre. tu ATTENDS.

– 2) sans rien faire : ne touille pas, n’ajoute rien, tu peux faire la danse de la joie, à la limite. Continue de fixer ta casserole quand même.

– 3) devant. Ne vas pas t’asseoir, ne te sers pas à boire. Tu surveilles ton sucre au cas où il se fasse la malle.

Ça va devenir du caramel. s’il commence à être brun d’un coté et qu’il reste du sucre en poudre blanc ailleurs, je t’autorise à prendre la casserole et à faire des mouvements circulaires pour répartir la chaleur, c’est TOUT.

Quand il est brun, prend un chou, trempe sa tête dedans et pose le sur une plaque en silicone, coté caramel. Si tu as, tu peux le tremper dans le caramel puis dans le sucre perlé pour faire beau comme sur la photo.

T’as vu, c’était pas dur et t’as la classe à Dallas!!

Et envoie moi donc une photo, (ou une aquarelle hein, si tu te sens l’âme artistique) que je puisse être fière de mon padawan.