Flan Parisien qu’il est bien!

 flan1 flan2 flan flan 3
 Et pardon pour la qualité toute pourrie de la photo ( merci le filtre « portrait de nuit »…) d’autres bien plus jolies ne devraient pas tarder.
Mais Hé.
C’est pas tous les jours qu’on peut « faire un flan » en toute légitimité. :) Alors n’attendons pas plus pour partager ce Merveillisme.
 J’adoooooore le flan, ( (Hein ma soeurette? Spécial Kassdédi pour toi, cette recette!) et après sondage rapide, il semble que ça ne soit pas tellement le cas partout.
Mais regardez moi cette pâte croustillante! Ce flan vanillé-crémeux- généreux!! Comment peut-on résister à ça??
flan 4
Il faut un moule rond de 22 cm de diamètre, c’est important rapport pâte/crème et comptez pas sur moi pour vous aider à faire le ratio si vous changez de taille/de forme…
 Pour la pâte
  • 65g de beurre pommade
  • 65 de sucre en poudre
  • 125g de farine
  • 30 g d’œuf (ça fait MOINS qu’un œuf. Non ne met pas l’œuf entier, tu vas pourrir ton flan. Tu bas l’œuf, et tu pèses 40g de liquide et tu auras un flan magnifique).
  • 1 quart de cuillère à café de levure chimique
  • 1 pincée de sel fin
Jusque-la tout va bien. Mélange tout sauf les œufs avec la feuille du robot, et ajoute les œufs sans t’acharner, juste le temps d’amalgamer la pâte. Tu dois avoir une magnifique boule. Tu filmes, et tu lui fous la paix une demi-heure au frais.
Étales-la pour remplir ton moule. Tu dois utiliser toute la pâte. Pas de chute. S’il y en a, étale la et fais des pièces un peu partout. La pâte ne doit pas être fine, mais moyenne. Je dirais 5 mm d’épaisseur quand même. Confie le au congélateur le temps de faire le flan.
Pour le flan:
  • 4  œufs
  • 200 g de sucre en poudre
  • 80 g de Maïzena
  • 200g de crème liquide entière
  • 800g  de lait entier
  • 2 ou 3 gousses de vanille
Touilles-y les œufs, la moitié du sucre et la maïzena; au fouet, mais c’est pas la peine de te lancer dans un sabayon hein. Tu touilles tranquille. Et tu y fourres la crème que tu incorpores avec la douceur qui te caractérise.
Dépèces dans la longueur tes 2 magnifiques gousses de vanille bien charnues/tes 3 gousses de vanilles toutes sèches. Grattes-y tous les merveilleux grains pour les déposer dans le lait, que tu fais chauffer avec l’autre moitié du sucre. Touille pour pas que çà attache.
De l’autre main, allume le four à 180°.
Quand ça  frémis (le lait pas le four…) fort (genre de la mousse se forme), jette le lait vanillé sur les œufs, touille, et remets-y moi tout ça dans la casserole. C’est l’heure d’ôter les gousses de vanille et sans te brûler. Remets-moi tout ça sur le feu.
Je te conseille vivement de rester prêt de ta crème et de ne JAMAIS CESSER de remuer. Il va falloir la surveiller pour qu’elle n’attache pas (et donc qu’elle ne prenne pas un affreux gout de brulé) et qu’elle ne « graine » pas ( elle a trop cuit!). Donc tu es la devant ta casserole avec ton fouet ou ta cuillère en bois, et ça a l’air liquide. Je te conseille de baisser un peu le feu ( de 1 à 9 moi je mets 6) C’est liquide, tu fais des ronds et des 8 dans ta casserole, (et ne mollis pas!) c’est encore liquide… c’est encore liquide… tiens, c’est encore liquide mais un peu moins… le temps que tu trouves que ça l’air d’avoir épaissi (continuer de touiller!!!) bim, c’est bon, sors moi cette casserole du feu.
Jdirais qu’en tout il y en a pour 3 ou 4 minutes. La crème doit avoir clairement changer de texture et ressembler à une crème dessert. Genre si tu plonges une cuillère à café dedans, tu la ressors avec une jolie boule de crème bien bombée. (c’est le moment de goûter on dirait :))
Fais péter tout ça dans le moule, directement sur la pâte. Et Hop au four 45 minutes.
Le dessus est tout sombre, et le bord est caramélisé à souhait.
Attends avant de le boulotter, tu vas te brûler, Saucisse!
Et puis c’est bien meilleur froid. Tu vas voir, ces petits grains de vanille qui craquent… c’est TERRIBLE!