Tarte aux Myrtilles qui déchire

tarte myrtilles (3)tarte myrtilles (2)tarte myrtilles (1)

Ou c’est la rentrée, et faut bien se consoler.

Ou c’est pas la rentrée et les vacances sont déjà loin, et faut bien se consoler.

Et quoi de mieux qu’une tarte craquante, fondante, mirifiquement parfumée ? Alors comme y a quasi rien à faire hein, tu vas me faire le plaisir de faire la pâte toi-même.

Déjà, ça devrait être interdit par la police internationale les pâtes industrielles. C’est TELLEMENT facile à faire soi—même et c’est TELLEMENT mais TELLEMENT meilleure ! Genre c’est TELLEMENT différent d’une pâte maison que ça devrait même pas porter le même nom.

Donc pour celle-ci j’ai fait la pâte sucrée de M. Christophe Michalak, dont c’est le métier de faire des pâtisseries de la mort qui tuent. (Oui il a un bien chouette métier, ct’homme là.)

La pâte sucrée de Michalak :

  • 190 g de farine
  • 20 g de fécule (Maïzena c’est bien aussi)
  • 90 g de sucre glace
  • 130 g de beurre doux mou
  • 35 g de poudre d’amande
  • 50g d’œuf (tu RESPECTES hein ? tu trouves une petite poule ou tu bats l’œuf et tu PESES. Ne confond pas et ne va pas te mettre à battre une poule hein)
  • 1 pincée de sel

Dégaine ton  saladier. Fous-y la farine, la fécule, le sucre glace, le sel et la poudre d’amande. Touille.

Découpe le beurre en morceau et fous-y dedans. Tu touilles avec les mains (ou à la cuillère en bois hein : moi préfère la cuillère parce que c’est déjà mou et qu’on va pas y ajouter la chaleur des mains. Et puis j’trouve çà moins dégueu). Après tu ajoutes l’œuf que tu as donc battu avec amour et pesé avec tendresse.
Tu amalgames (là, va falloir les mains), tu fourres dans un papier film, et zou frigo 30 minutes (ou plus hein), juste le temps d’aller faire un plouf dans la piscine.

Ensuite tu étales la pâte, tu la fourres dans le plat à tarte. Tu piques le fond de tarte avec une fourchette, un pic à  bois, un pieu, un râteau, ce que tu veux.

Fais chauffer le four à 180°.

Myrtilles :

  • 6 cuillères à soupes de sucre brun
  • 500g de myrtilles

Parsème d’un geste auguste le fond de tarte de 3 cuillères à soupe de sucre brun, en couche fine. (Genre on voit la pâte à travers). Jettes-y par-dessus les myrtilles (et arrête d’en boulotter chaque fois que tu passes devant !)

Parsème à nouveau un peu de sucre sur les fruits (pas trop, on fait pas de la confiture) et fourre-y au four pendant 40 minutes.

Il va falloir laisser refroidir avant de se jeter dessus.

Méfie-toi ça rend addict!