Une Tarte Trois Gros

on

tarte3gros2tarte3gros1tarte3gros

Celle-là c’est une spéciale Kassdédi à mon amie Sondrine et par ricochet à sa maman (Mamie Jacqueline) qui le lui a appris. J’ai un peu adapté le Bordèle (tu vois que je suis pas vulgaire ?!) parce que j’avais pas assez de tomates, je suis pas rien qu’une sale copieuse.

Ne fait pas de mauvais esprit : Ça n’a rien à voir avec une éventuelle pizza. (Subtil pour les jours où ta moitié/ta mère/ton toi intérieur se plaint que tu veux bouffer que des pizzas : bim tu sors la recette « TTG » (Tarte Trois Gros) !

N’oublie pas d’aller faire les courses :

  • une pâte feuilletée (Mamie Jacqueline fait une pâte brisée à l’œuf « maison », mais promis une pâte feuilletée (de marque) c’est très bien.)
  • 4 tomates de saison, bien rouges bien sucrées
  • 200 g de bleu doux ( genre gorgonzola ou tome : pas roquefort)
  • 2 oignons
  • 40g de sucre
  • Un chouille de vin blanc
  • 3 cuillères à soupe de moutarde
  • Huile d’olive
  • Du basilic frais (absolument indispensable)

Tranche d’un geste vif (la hache c’est pas obligé) les tomates en deux, pose-les sur une plaque sur le dos (coté peau quoi…).

Parsème-les d’un filet d’huile d’olive, sel, persil, et 20g de sucre. Au four pendant 30 minutes à 180° pour les confire avec amour.

Tranche de plusieurs petits mouvements toujours aussi vifs les oignons en lanières, fais-les dorer gentiment dans une poêle chaude avec une bonne lampée d’huile d’olive (une bonne lampée on t’ dit !! remets-en !!) Quand c’est coloré ajoute le vin et le sucre restant.

Laisse compoter sur feu moyen à couvert pendant 20 minutes. Remue de temps en temps histoire de rappeler à tes oignons que tu t’occupes d’eux.

Sors ta pâte feuilletée du frigo et déroule là avec la classe qui te caractérise. Tartine-la de moutarde partout partout.

Dépose au centre les tomates qui t’ont demandé tellement d’amour. Et sur le pourtour les petits oignons confits d’amour, eux aussi.

Découpe le bleu en cube et parsèmes-en toute cette merveilleuse tarte. Au four 35 minutes à 180°.

A la sortie, elle va grésiller d’amour, tu vas voir.

Laisse la tiédir tranquille (et sors moi pas les cacahuètes, tu vas te couper l’appétit!)

Et prend délicatement une dizaine de feuille de basilic frais qui sent bon le printemps et soit tu les découpes tout fin (comme sur la photo) soit carrément dépose-les entières sur toute la tarte.

Si, quand tu la goûtes, tu entends les oiseaux chanter genre « symphonie », c’est pas une hallucination. C’est que tu as réussi ta Tarte Trois Gros.