Du poisson doré

poisson pané-2poisson pané-1poisson pané

 

Un jour que je glandais devant la télé réfléchissait à la dureté du monde sur mon canapé, je suis tombée sur une émission de cuisine menée par le sympathique Gordon Ramsay. (Oui il peut être gentil. En fait, le fait de hurler tout le temps n’est qu’une conséquence de la surdité des producteurs de la vaine émission « au secours je suis cuisinier et je sais même pas me laver les mains » ou un truc comme ça).

Donc là, c’était l’émission de Gordon quand il est gentil, en famille, qu’il est tellement cool qu’il cuisine sans tablier, genre on rentre du boulot et pif on cuisine un truc de fou. Et la Gordon a eu envie de faire du poisson pané. Et c’était une putain de bonne idée.

Là aussi, zéro boulot et un max d’autosatisfaction. Une aura de sainte auprès de toute la famille. En plus j’aime beaucoup parce que la panure est sans chapelure (industrielle = dégueu / Maison = chiant) sans œuf (on ajoute pas de protéine aux protéines) sans lait (erk le lait.)

Bref, ça vaut le coup que je vous fasse péter la recette.

Le poisson :

  • 2 filets de poisson blanc moyennement épais
  • Sel poivre
  • Essuie-tout
  • Farine

Sèche tes filets avec un essuie-tout (jette-les). Sel et poivre bien de chaque coté tes filets.

Farine les bien et secoues-les pour ôter le trop-plein, et fous-leur la paix.

 

La panure : (sans pane donc :))

  • 300g de farine
  • Une cuillère à café de levure chimique
  • Sel poivre
  • Paprika (plein)
  • Gingembre en poudre (plein)
  • Une bière ambrée
  • Une gouleillade d’huile végétale

 

Comment ça c’est pas précis ? Arrête de râler, ouvre la bière et bois un coup. (UN coup, on va en avoir besoin.)

Touille la farine, levure, sel/poivre et épices, et ajoute de la bière jusqu’à ce que la panure ait la consistance d’une crème fraîche épaisse. Ajoute l’huile et touille. Laisse reposer au moins une demi-heure au frais.

Pendant ce temps tu peux mettre la table, faire la vaisselle, faire une série de 30 pompes sur les poings et faire des selfies de toi dans ta cuisine (ou tout en même temps si t’y arrives).

Fais chauffer 3 cm d’huile dans un poêle à bord haut. Ça doit pas faire de bulles, donc au chauffe fort mais pas trop. Quand tu jettes une goutte de pâte dedans, ça fait chhhhhh tout de suite et des  mini-bulles se forment autour. L’huile doit pas être trop chaude sinon tu vas tout chier.  Si c’est pas assez chaud, la panure va être toute molle et se gorger d’huile. Si c’est trop chaud, elle va pas rester sur le poisson et se barrer partout dans la poêle (et tu vas jurer comme un chartier.)

De un à 10 sur ma plaque vitro, j’ai mis à 7, pour que le poisson soit saisi et qu’une belle croûte se forme.

Trempe tes filets un par un dans la panure, recouvre les bien partout, et plonge les dans l’huile. Attends 3 minutes puis retourne-les délicatement pour dorer l’autre face, 3 minutes aussi.

Laisse-les cuire environ 10 minutes pour que le poisson soit cuit à cœur, en les retournant de temps à autre.

Un tour de moulin de fleur de sel et appelle ta donzelle, il est temps de se mettre à table !