gâteau au chocolat d’anniversaire « et biiiiim »

WP_20180330_15_20_50_Pro 1F3217F72-AC5A-427E-B759-7103AD7FD2DB 1WP_20180330_21_49_36_Pro

Le gâteau au chocolat « Et biiiiim » a été baptisé ainsi pour sa tendance à faire dire aux convives  » et biiiim » après leur première bouchée.

Il y avait aussi « maahhaaaaHaaaahhhaa » mais c’est moins facile question orthographe.

Une fois de plus, tu vas voir c’est de la grosse technique. Le rapport goût/classe/emmerdement est proprement scandaleux. D’ailleurs quand on vous dira « mais t’y as passé l’après midi!! » je vous propose d’opiner du chef et de prendre une moue affectée genre « ouaiiiis je gère mais tu sais être wonder(wo)man c’est avant tout un état d’esprit ».

Bon alors avant d’avoir la classe à Dallas il te faut :

  • 5 œufs
  • 150g de sucre
  • 135g de farine
  • 200g de chocolat noir à pâtisser

Tu allumes le four à 200°.

Tu fais fondre ton chocolat. Au micro ondes, au bain marie, à la broche ou par amour c’est toi qui sais, il faut juste qu’il soit bien fondu.

Pendant ce temps, tu fouettes les œufs et le sucre jusqu’à ce qu’ils prennent 3 fois leur volume et soient trés trés dense. C’est pas une blague. y a pas de levure donc c’est ça qui fera la différence entre ton gâteau et un parpaing.

Tu intègres ton chocolat aux œufs, tu touilles délicatement et en dernier tu fous la farine, et la tu touilles vite fait. Genre dès que tu la vois plus, tu t’arrêtes.

Un moule à manqué (le rond à bord haut! mais tu n’as donc rien appris avec moi!) graissé et pif pouf au four  20 minutes

Une fois qu’il est cuit et refroidi, (écoute moi sinon tu vas te brûler et faire de la charpie) tu le coupes en 2 ou en 3 dans le sens de la largeur.

tu prépares la ganache :

  • 200g de chocolat
  • 300 cl de crème 30%

Tu laisses 100cl de crème au frigo, et profites en pour mettre ton bol et ton fouet au congélateur.

Tu coupes ta plaque en petit morceaux comme si t’allais faire des cookies. Tu fais chauffer 200g de crème (pas tout donc hein? ) jusqu’aux petites bulles, et tu la verses en 2 fois sur le chocolat. Une première moitié, tu touilles en commençant par le milieu et en faisant de ronds de plus en plus grand et une fois que ta masse est merveilleusement brillante que ça pique les yeux tellement ça brille tu mets la 2ieme moitié. Tu touilles et tu mets au froid.

Quand elle a refroidi, tu sors ton bol et ton fouet du congélateur, tu mets ta ganache froide, tu ajoutes les 100g de crème bien froide restant et tu fouettes tout ensemble jusqu’à ce que ça fasse une chantilly chocolat. Ça doit prendre genre 2 minutes, donc si ça fait 10 minutes que tu transpires c’est qu’il y a un problème…

Et arrête de fourrer tes doigts dedans enfin!

Ensuite tu tartines ton 1er disque de gâteau avec la ganache, une couche épaisse, tu alternes disque/ganache et tu recouvres entièrement le gâteau de ganache, bords compris.

Après pour la déco libre à ton esprit éthéré et illuminé, moi je me suis armée d’une fourchette et j’ai alterné la pose. Et j’ai jeté des petits billes de sucre rose pour faire fête.