Courge Spaghetti qui rit

 

WP_20161115_21_01_47_ProWP_20161115_20_57_53_Pro

Suite à un appel de la masse et de la foule en délire, voici une recette de Courge ( c’toi la courge.) Et ne t’enfuis pas en hurlant « eeeerk de la courge » car c’est pas de la courge c’est de la Courge. Nuance.

La Courge choisie est la Courge Spaghetti. Elle est belle elle est drôle elle est fraîche ma Courge! Elle fait même croire aux enfants qu’ils mangent des pâtes!

Une fois de plus, et comme on en a l’habitude sur ce fabuleux site, tu vas voir c’est d’une complexité majeure.

Il te faut :

  • une Courge Spaghetti ( un genre de melon jaune oblong, tu vas voir sur l’étiquette c’est écrit, tu peux pas te tromper). (enfin, j’en connais qui en connaissent qui se sont trompés, ils se reconnaitront… un melon en hiver… m’enfin bon…Jetons un voile pudique sur cette situation gênante pour Christophe, cette personne que nous ne nommerons pas.)
  • de la poitrine fumée coupée en lamelle
  • un oignon doux des Cévennes (un ordinaire fera l’affaire)
  • de la crème fraiche
  • de l’emmental râpé fraichement ( et sans vouloir te menacer si je te choppe dans le rayon avec un paquet de râpé à la main jte fume.)

Prends fermement ta Courge dans les mains (et ne la renifle pas, on t’a dit que c’était pas un melon!) coupe-lui sa queue avant qu’elle ne s’échappe. Tranche-la en deux (la Courge, pas la queue) dans le sens de la longueur. Ôte avec délicatesse (ou bien comme tu peux) les graines, et plante-les dans ton jardin. (C’est pas spécialement important pour la réussite de la recette mais ça te fera des courges pour l’hiver prochain.)

Enveloppe chaque moitié d’alu, et fourre au four à 180° pendant 35 minutes. Quand tu plantes un couteau, ça doit être aussi tendre qu’un petit lapin est choupinet.

Sors ta Courge du four et du papier alu, tout ça sans te brûler, et avec ta plus belle fourchette creuse ta Courge en plantant ta fourchette en haut en la ramenant doucement vers le bas.

C’est magique, des Spaghetti se forment :)

WP_20161115_20_15_30_Pro Hein qu’on s’y tromperait?

Fais-y revenir à la poêle la poitrine fumée coupée en lamelle avec l’oignon jusqu’à ce que ce soit beau et que t’as seulement envie de tout bouffer à même la poêle.

Ajoute-z-y à la Courge, avec la crème, du sel du poivre et mêle-les intimement. (C’est pas de la Poésie pure çà?) Fourre-z-y dans ton plus joli plat à gratin ( ça joue sur le gout, un joli plat!)

Parsème l’emmental râpé à loisir ( il n’en faut quand même pas plus que de Courge hein… )

Et BAM! au four 25 minutes à 180°.

Alors, qui c’est qui a trouvé ce qu’il allait servir en plat d’accompagnement du Chapon pour Noël hein? merci qui??

Merci Bibi!!